Le design thinking, de Stanford à l’école primaire française

Intégration du design thinking pour la résolution de problèmes mathématiques dans l’enseignement primaire.

  • empathise : interview d’un panel d’élèves, soit en réussite, soit en difficulté lors de la résolution de problèmes. Mise en place de tableaux sous forme de post-it : ce que les élèves disent/pensent/font/ressentent.
  • define : analyse des Post-it pour définir des profils d’élèves (en difficulté/en réussite) et identifier les problématiques que révèlent leurs réponses.
  • ideate : recherche de solutions sur les problématiques définies en phase 2. Cette étape est enrichie par les points de vue d’autres parties prenantes : intervenants non enseignants, parents, psychologues…
  • prototype : mise en place de solutions (prototypes) retenues suite aux interviews des élèves et à la phase d’idéation.
  • test : réalisation de nouvelles interviews d’élèves pour réajuster et affiner les solutions.
  • Lien : Cliquez ici
  • Source : theconversation.com
  • Date de l'article : 06/10/2013
  • Auteur : Thierry Picq